Bon, on a tous entendu parlé des baptous fragiles de Tolbiac (Université Panthéon-Sorbonne, donc a priori, un condensé de gamin pourris gâté qui on déjà tout, mais qui en veulent toujours plus), organisant une révolte dans leur université.
On vas revenir sur quelques élément, un léger débrifing.

 

Premièrement, l'université de Strasbourg (pas de Tobiac, in, Strasbourg);
51.000 élèves inscrit a c'elle-ci, 16.272 on participé a un vote en ligne.

11.696 étudiants on voté en défaveur du blocus, 3.000 on approuvé, 1.576 étudiant ne se sont pas prononcé.
76.88% des étudiants participant au vote, sont donc contre le blocus.

 

Nancy, sur les 9.252 étudiants invité a s'exprimer, 3.919 se sont exprimé.

2.456 on voté pour la reprise des cours, 1.026 s'y sont opposé, 437 ne se sont pas prononcés.

 

Toulouse a rassemblé pendant sont vote 1.500 d'après les Jean-anarchiste, 1.000 d'après l'administration.

Le vote receuil alors 856 pour, 280 contre, sur 30.000 étudiant inscrit.

 

Tolbiac, en assemblée générale, 497 étudiants votent en faveur d'un blocage total de l'université, 407 contre.
Quelques 900 personnes ce sont déclarées pour un blocage, mais pas illimité.

L'assemblée générale a rassemblé plus de 1.000 personnes sur les 12.000 étudiants que compte cette université.

 

Dans tout les cas, ces occupations était minoritaires, illégal et inutile.

En voulant occupé (minoritairement) les lieux, les Jean-révolte inutile ce sont mis a dos la majorité "silencieuse", mais bien présente, qui a bossé toute l'année, et aimerai bien voir leur travaille aboutir!

 

Je ne parlerai pas des jeunes étudiants contre le blocage, qui se sont fait insulté et menacé par les prototypes zadistes.

Ceux qui on tenté de parler dans les assemblés générales, se sont fait coupé la parole et hué.

Voila qui n'est pas très Charlie!

 

On notera que certains étudiants on dégager les accès eux mêmes, de nuit, voulant véritablement une reprise des cours dans le cas de Tolbiac.

 

Je m'abstiendrai de parler de la jeune demoiselle (Juliette), invité sur le "Club Pujadas" en face de Robert Ménard, qui nous déclarais que le racisme contre les blancs n'était pas systématique, et que de ce fait, c'était... Une invention.

Pendant ce temps la, en Afrique du Sud, des blancs se font parfois torturé, violé, tué. Quand dans certains ghetto, certaines femmes blanches se font traité de "pute", parce-qu'elle porte des jupes, des shorts etc.

On ne parlera pas non plus du fait que les méchants mal cis-blanc sont cibler par la demoiselle comme étant de "potentiel agresseur", quand une bonne partie des violences conjugales en France, sont faites dans des familles d'ex immigrés (famille inséré, avec papier etc), ou d'immigrés.

 

Bref, l'évacuation des CRS arrive enfin.

 

Toujours a Tolbiac, la préfecture de Police déclare qu'il n'y a eu aucun incident majeur.

Les étudiant crée alors un oax, une fake news. Un étudiant serrai entre la vie et la mort...

 

Une jeune femme déclare a la télé: "on a un pote qui est dans le coma, on a plus aucune nouvelle", comment tu sait qu'il est dans le coma alors? Généralement, c'est a l'hôpital que l'état de "coma" est déclaré.

 

Après enquête, aucun étudiant ne manque a l'appel, ils vont tous bien. Tout juste si un blessé est a déploré...

f533651_2753-1cjva47

 

"Tolbiac mobilisée" (mobilisé minoritairement), "même Macron, même combat!" - Ils sont drôle ces gamins... :')

XVMc2e653da-449a-11e8-a18c-14c960e64307-805x453

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici, "Macron le peuple aura ton fion", "soutien a tous les peuples opprimé", "mort a la démocratie", "antinationale".

On note ici des écrits clairement contre la France, ça démocratie.

Pour ce qui est de "APAB", c'est acide para-aminobenzoïque. Il est fréquemment associé aux vitamines B mais ne fait pas partie des nutriments essentiels. L’APAB est très présent dans les aliments. Donc, encore un truc qui veux rien dire dans le contexte.

tolbiac9-be1c4-fc4ba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivons avec "Liberté pour les frères Traoré, Tolbiac-Beaumont solidarité", l'écriture du bas est illisible.

Les frères Traoré, mis en examen pour trafic de drogue, voila donc les fameuses revendications des enfants de Panthéon-Sorbonne?... C'est une blague?... :')

14595552lpw-14595668-article-la-faculte-de-tolbiac-evacuee-jpg_5195487_660x281

 

"Tolbiac les Fafs", les fafs, ce qui reviens a dire fascistes.

"91 Antifa", donc les anti fachistes du 91, sont venue a dos de 50 cm cube pour mener la révolte anti fascistes a Tolbiac! Trop bon! :')

 

Bref, les dégradations faite dans l'université de Tolbiac sont énorme.

Les réparations sont chiffré a plusieurs centaines de milliers d'euros.

"Les dégradations commises sur place se chiffrent à plusieurs centaines de milliers d'euros alors que nous avions investi plus de 800.000 euros ces dernières années en travaux d'amélioration du site. Tout est à refaire"

 

Tout ça pour lire ce titre d'un dénomé "Totomek"; 

mdr

 

Donc voila que "Tomek", un révolutionnaire, réformiste, Adhérent du partit de gauche, Insoumis vnr, Étudiant à P1, Communard de Tolbiac, réfute la faute des dégradations sur les CRS qui on évacuer le mobilier détruit, a l'extérieur de l'université.

SVsBoL01_400x400

Bon voila in, quand tu voit ça photo et sont profile, que tu prend le temps d'annalysé, tu voit juste le prototype de Jean-Tomek le grand, révolutionnaire, défenseur de la majorité minoritaire de Tolbiac.

 

Ce rassemblement ressemble a "Nuit debout", bon ok. Ils n'on pas passer la nuit debout, mais la finalité est la même.

Un rassemblement a lieux, de base pacifiste. Puis viens le temps de l'occupation. Puis des dégradation, des agressions. Le mouvement est de moins en moins pacifiste, finit par débarqué en mode SG1 nos CRS, qui procède a un bolossage de cette bande de victime infâme.

 

Mensonge sur mensonge, mauvaise foi sur mauvaise foi, le mouvement étudiants et décrédibiliser.

Et alors qu'ils aurais pus partir sur quelques choses de soft, les poussé d'hormones de certains, les règles de certaines, les poussent tous et toutes a aller encore et toujours plus loin dans leurs conneries.

 

Reste au universités dégradé, reprendre apparence présentable, et au étudiants passé leurs partielles.